< Retour à la liste

Rencontre au centre de secours

Le maire a rencontré les responsables du SDIS 74 et du centre de secours de Faverges.

Ils ont en commun d’avoir pris leurs nouvelles fonctions sur le territoire dans le courant de l’année, le premier étant le chef du centre de secours de Faverges, Laurent Pollaert, arrivé au moment du premier confinement. Le second, Jacques Dalex, élu maire le 28 juin dernier, a précédé de quelques semaines Frédéric Thiolière, nouveau commandant du groupement annécien du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Savoie, en poste depuis le 1er septembre.

Leur rencontre dans les locaux du centre de secours de Faverges, le 6 novembre dernier, a permis aux trois hommes d’échanger sur le fonctionnement du centre, les besoins en équipement mais aussi sur la situation globale du département face à la crise sanitaire.

Le centre de secours de Faverges dispose d’un effectif de 51 sapeurs-pompiers, parmi lesquels on compte quatorze professionnels. Chaque jour, les gardes sont assurées par 6 à 7 sapeurs-pompiers, l’effectif passant à 4 à 5 durant les gardes de nuit, avec, pour Laurent Pollaert, «un bon équilibre entre présence des professionnels et des volontaires».

Le centre de secours de Faverges intervient sur l’ensemble des Sources du lac d’Annecy (Faverges-Seythenex, Giez, Val de Chaise, Doussard, Lathuile, Chevaline, Saint-Ferréol) et jusqu’à Talloires en période estivale.

De manière générale, la Haute-Savoie est un département qui a la chance de bénéficier d’un bon maillage du territoire. C’est une des «particularités voulues par le SDIS 74, avec ses 87 casernes réparties de façon à garder la proximité d’interventions, pour offrir un service au plus près des habitants», explique Frédéric Thiolière, commandant du groupement annécien.

Les trois hommes ont échangé sur les types d’intervention auxquels sont confrontés les sapeurs-pompiers, ainsi que sur la mise à jour en 2021 du Schéma départemental d’analyse et de couverture du risque, avec des risques émergents (tels que feux de forêts, éboulements). La pertinence des conventions de partenariat entre les collectivités (ou les entreprises privées) conclues avec le SDIS a également été rappelée. La commune de Faverges-Seythenex permet ainsi depuis vingt ans à certains de ses agents sapeurs-pompiers de s’absenter de leur lieu de travail pour intervenir sur des sinistres. L’an passé, la ville avait reçu un label «Collectivité citoyenne Employeur de sapeurs-pompiers», échelon or, pour son implication aux côtés du SDIS.