< Retour à la liste

Recherche conciliateurs de justice

L’association des conciliateurs de justice des Savoie recherche des candidats à cette fonction bénévole, instaurée en 1978 et visant à faciliter le règlement des conflits en matière civile.

Les conciliateurs de justice viennent de fêter 30 ans de bénévolat au service du justiciable. S’inscrivant dans la tradition des « juges de paix », ils interviennent au sein des tribunaux d’instance, des maisons de justice et du droit, des mairies et autres lieux communaux. Leur mission : faciliter le règlement des conflits en matière civile. En France, ils sont plus de 1 800 conciliateurs de Justice.

Le conciliateur de justice est un auxiliaire de justice assermenté et bénévole qui est nommé sur proposition du juge directeur par ordonnance du premier Président de la cour d’appel de Chambéry.

Pour tous les litiges d’un montant inférieur ou égal à 5000 euros, la loi impose le passage devant un conciliateur de justice avant de saisir le tribunal judiciaire.

L’engagement est primordial, c’est pourquoi le conciliateur est nommé dans un premier temps pour un an, puis pour trois ans, renouvelables au terme de la période. Le conciliateur doit avoir beaucoup de bon sens et savoir être à l’écoute de chacune des parties. Il mène sa mission dans l’équité, l’impartialité et la confidentialité. Il n’est ni juge, ni avocat, mais doit être un bon négociateur pour mener les parties à renouer le dialogue. Il est un “facilitateur” de solutions.

Formation possible
De bonnes bases juridiques sont importantes, toutefois sans être obligatoires. Des modules de formation sont dispensés par l’ENM (École Nationale de la Magistrature) ainsi que des formations internes au niveau des Savoie.

Le conciliateur traite les litiges des bailleurs/locataires, des problèmes de copropriétés, différends entre professionnels et particuliers, entre personnes, de la consommation, des troubles du voisinage… Il n’intervient pas dans les affaires pénales, les conflits sur les droits du travail (Prud’hommes), affaires familiales (divorces…), ni les conflits entre administrés et administrations (tribunal administratif).

Le conciliateur de justice organise ses permanences en fonction de son emploi du temps en recevant les justiciables soit dans les maisons de justice, points d’accès au droit, en mairie ou maison des associations.

C’est une mission de service public, gratifiante pour son enrichissement personnel et d’un grand sentiment d’utilité envers nos concitoyens.

_______________________________________________________________________

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site internet www.conciliateurs.fr
Si vous êtes intéressé(e)s, adressez votre candidature au Vice-Président du tribunal judiciaire le plus proche de votre domicile (Annecy, Thonon, Bonneville, Annemasse).
Pour tout renseignement, vous pouvez prendre contact avec Roland Rosnoblet au 06 85 71 02 05.