< Retour à la liste

Mieux signaler les producteurs en vente directe

La CCSLA s’inscrit dans la démarche conduite par le Parc des Bauges et valorise, grâce à une signalétique adaptée et attractive, les producteurs proposant de la vente directe sur son territoire.

Cette volonté de mettre en valeur les circuits courts est engagée depuis une dizaine d’années par le Parc Naturel Régional du massif des Bauges. Une nouvelle campagne de signalisation lancée en 2021 a permis à la CCSLA (Communauté de Communes des Sources du Lac d’Annecy) d’entrer dans le dispositif. C’est ainsi que 25 nouvelles fermes du massif des Bauges ont pu être mises en valeur par un panneau et une à deux pré-enseignes, dont près de la moitié est située sur le territoire des Sources du Lac.

Le 3 février 2022, avait lieu à la chèvrerie des Prières de Baptiste Husson, éleveur caprin, l’inauguration du dispositif de mise en valeur des “producteurs ayant un point de vente à la ferme”.

Aux côtés de MM. Dominique Pommat et Desbois, respectivement vice-président et directeur du PNR du massif des Bauges, de Mme Catherine Pacoret, conseillère régionale, le président de la CCSLA Jacques Dalex a salué les producteurs présents et remercié Baptiste Husson de son accueil. Il a souligné combien il était important de promouvoir l’activité agricole et les producteurs en vente directe. Sur 660 exploitations établies sur l’ensemble des Bauges, 44% sont en circuits courts et 30% en vente directe. Avec 56 exploitations agricoles générant 66 emplois, la CCSLA a à cœur de promouvoir un dispositif visant à attirer l’attention des habitants et des visiteurs sur cette possibilité de rencontrer les producteurs-fermiers, d’acheter leurs produits en direct.

M. Pommerat, vice-président du PNR des Bauges, a souligné combien cette démarche peut favoriser la consommation des produits locaux et de qualité tout en permettant de continuer à préserver la qualité des paysages.

Une visite de la chèvrerie de Baptiste Husson a permis de mieux connaître son activité, initiée en 2012. Le cheptel de Baptiste compte 70 chèvres laitières. Le début de la production des fromages intervient à la mi-mars et se poursuit jusqu’en novembre. La vente directe se fait sur deux jours par semaine à horaires fixes, les fromages étant par ailleurs présents à l’abbaye et au fort de Tamié.

Les visiteurs ont pu admirer les tout nouveaux cabris de 2022, les mises bas s’étant déroulées la semaine dernière. L’été, c’est l’alpage du Lô de Seythenex qui accueille le troupeau et ses chiens de protection, de beaux bergers d’Anatolie.

Financement du dispositif : les panneaux sont pris en charge à 70% par le PNR du massif des Bauges. Le reste est financé par la CCSLA et les producteurs eux-mêmes. De la conception à la pose, le Parc assure la coordination générale des commandes, en lien avec les agriculteurs, les communes et le fabricant.

Les producteurs participant au dispositif :
Ferme Les délices savoyards, Cons Sainte-Colombe, Guillaume Hudri
Ferme du Polon, Jean-Marie Prud’Homme, Faverges-Seythenex
Chèvrerie de Virginie, Virginie Gros, Faverges-Seythenex
Chèvrerie des Prières, Baptiste Husson, Faverges-Seythenex
Ferme de Gaston, Ophélie Robineau, Giez
Chèvrerie Les Marsalins, Florian Rey, Faverges-Seythenex
Jardins du Taillefer, Cyril et Barbara Cavagnod, Lathuile
Aux saveurs de la ferme, Christian et Sandrine Roseti, Faverges-Seythenex
Gaec le Bio Chèvre, Marie Rolandey, Faverges-Seythenex
Le jardin à emporter, Jérôme Berkovitch, Doussard
Ferme de l’Arclosan, Rémy Brachet, Faverges-Seythenex
Pisciculture Morel, Jérôme Morel, Val de Chaise