< Retour à la liste

La montagne… Respect !

La montagne, on l’aime. Mais on respecte ses règles et ses usages aussi, pour le bien-être des alpagistes, de leurs bêtes et de la faune sauvage.

La montagne, ça vous gagne ! Si ce slogan révèle un engouement tout mérité pour les beautés de nos montagnes, de plus en plus partagé en ces périodes de pandémie et de désirs de grands espaces accessibles, il n’en demeure pas moins que la montagne est aussi un lieu d’élevage de productions agricoles qui nécessite le respect de tous.

Face à l’accroissement de la fréquentation des alpages et parfois la méconnaissance des usages en montagne, les alpagistes de notre territoire sonnent l’alerte depuis plusieurs saisons. Les chiens domestiques peuvent effrayer les troupeaux, perturber le travail des chiens de conduite, voire provoquer des réactions agressives des chiens de protection « patous » (pour qui le chien est une menace au même titre que le loup). Le rôle du patou est de protéger le troupeau face aux attaques de prédateurs. Ces chiens peuvent aussi percevoir votre présence comme une intrusion. Gardez vos distances avec le troupeau et contournez-le largement.

Face à cela, la commune de Faverges-Seythenex a pris une décision importante, formalisée par un arrêté municipal et stipulant que les chiens sont interdits dans les alpages.

Pas de chiens en alpage, même tenus en laisse
L’accès et la circulation des chiens, même tenus en laisse, sur les espaces naturels pastoraux (La Servaz, La Bouchasse, le Lô de Seythenex, Le Drison) sont strictement interdits.

Exception : les chiens de protection des troupeaux et de secours (missions de police, sauvetage, recherche), les chiens de chasse (sous réserve que cette activité soit autorisée sur le site concerné), les chiens guides de personnes mal voyantes ou d’assistance pour des personnes handicapées.
Arrêté municipal N°A.2021.G.222

Cette interdiction est en vigueur depuis le 5 août et s’applique jusqu’au 31 octobre inclus.
Respectons-la pour profiter au mieux de la montagne, aux côtés des éleveurs, bergers et de leurs troupeaux !

Sur la protection des alpages, voir aussi la campagne lancée par le PNR massif des Bauges