< Retour à la liste

La Forge, stop aux rumeurs

Depuis quelques semaines, des rumeurs insistantes et de fausses informations circulent au sujet de La Forge. Des conseillers municipaux et candidats aux élections indiquent que La Forge serait dangereuse et que, notamment :
– Il y aurait de l’amiante qui serait dangereuse pour les visiteurs
– L’autorisation d’ouverture n’aurait pas été donnée par les autorités compétentes
– Le bâtiment pourrait s’effondrer en cas de chute de neige
– Il y aurait un risque d’incendie lié aux branchements électriques

Ces rumeurs se sont propagées à tel point que certains partenaires, enseignants ou parents sollicitent la commune aujourd’hui et font valoir leurs inquiétudes.

Depuis septembre 2019, ce sont plus de 7500 personnes qui ont fréquenté La Forge, soit lors des ouvertures périodiques ou lors de la vingtaine d’événements organisés. Naturellement, la commune n’aurait pas laissé ouvert un équipement si des risques existaient pour la sécurité des personnes.

Dans le détail :

  • Sur l’amiante : il n’y a aucune trace d’amiante dans la partie du bâtiment dit « usine » ouvert aux spectacles. Des traces d’amiante ont été repérées dans certaines colles/dalles de sol dans le bâtiment dit « de bureaux » où se trouve notamment le musée numérique. C’est pourquoi, conformément à la réglementation, les zones concernées ont été recouverte par un sol PVC et les agents ont des consignes de précaution à suivre comme ne pas percer le sol. L’inspection du travail est venue suite à dénonciation par deux fois vérifier que les conditions vis-à-vis de l’amiante étaient respectées ce qui est le cas. Il n’y a donc aucun danger lié à l’amiante. Par transparence, le diagnostic amiante est disponible ici.
  • L’ouverture du bâtiment a été soumise aux deux commissions réglementaires, à savoir la commission d’accessibilité de la Préfecture et la commission sécurité du Service Départemental d’Incendie et de Secours.
    A la suite de ces commissions, des autorisations d’ouverture ont été délivrées : une permanente pour le musée numérique, une temporaire dans l’attente des travaux globaux pour l’espace usine qui comprend notamment une salle de spectacle.
  • S’agissant de la neige, un document officiel a été produit par un bureau d’étude structure. Au-dessous de 25 centimètres de neige accumulés sur la toiture, il n’y a aucun danger. S’il devait y avoir plus de 25 centimètres, un étayage pourrait intervenir et le bâtiment serait fermé.
  • Enfin, l’ensemble des installations électriques répond aux obligations réglementaires. Les systèmes de protections fonctionnent parfaitement et éviteraient le cas échéant en cas de surtension un potentiel incendie. Les vérifications initiales des installations électriques ont été réalisées par un organisme de contrôle externe (APAVE).

Ce bâtiment fait l’objet d’une attention particulière. Aucune difficulté réglementaire, sécuritaire ou technique n’est aujourd’hui en question.