< Retour à la liste

Une carrière bien remplie, presqu’exclusivement menée à Faverges

Départ en retraite pour la directrice de l’école maternelle René Cassin. Une réception donnée en l’honneur de Monique Belléard a réuni le 3 juillet dernier élus, enseignants, partenaires, services municipaux, anciennes collègues…

Après un accueil et quelques mots de Marcel Cattaneo, maire de Faverges-Seythenex pour souhaiter la bienvenue à l’assemblée, c’est Françoise Klemencic, adjointe en charge des affaires scolaires et de la jeunesse, qui a eu le plaisir de revenir sur le parcours de Monique Belléard. « Alors que tes collègues vont partir en vacances et revenir en septembre, tu commenceras une nouvelle étape de ta vie qui te permettra de prendre tout ton temps pour aller voir ton fils et ses enfants en Nouvelle-Calédonie ».

Après un départ de carrière en 1979 entre Chamonix, la vallée de l’Arve et Megève, Monique Belléard est arrivée en 1982 à l’école élémentaire de Viuz. Elle y est restée jusqu’en 1999 puis a rejoint l’école maternelle René Cassin dont elle occupe le poste de directrice depuis 2002. « Tu as donc exercé 35 ans sur Faverges, presque la totalité de ta carrière. Tu seras remplacée par Philippe Rousseaux qui prendra la direction du désormais groupe scolaire René Cassin ».

Florence Ninet a ensuite prononcé un discours au nom de Véronique Willig, Inspectrice de l’Education nationale. «Madame Belléard, vous avez choisi un merveilleux métier, celui d’enseigner, d’être présente auprès d’enfants pour les conduire à faire des apprentissages, à s’épanouir et à se préparer à être des adultes citoyens et responsables (…). Vous avez ainsi participé avec sérieux et engagement à la construction du parcours d’enfant à adulte de nombreux élèves (…). Aujourd’hui vient le moment de vous remercier pour votre investissement, de vous dire au revoir et de vous souhaiter de commencer une nouvelle carrière, celle de retraitée pleine d’énergie et d’envies. Je tiens à vous témoigner ma reconnaissance pour la grande qualité de vos actions qui honore la maison de l’Education nationale ».

« J’ai vécu de grands bonheurs dans ce métier. Durant toutes ces années, j’aurais eu le plaisir d’enseigner à plus de mille petits favergiens. J’ai même eu les enfants de mes premiers élèves ». C’est avec ces mots tout simples et cette évidence d’une vie consacrée à l’enseignement quasiment en continu à Faverges que Monique Belléard, directrice de l’école maternelle René Cassin, s’est à son tour adressée à son auditoire. « Je tiens à remercier toutes les personnes, les collègues, les ATSEMS avec qui j’ai eu plaisir à travailler tout au long de ma carrière. J’ai une pensée toute particulière pour Bernadette Aubeuf qui nous a quittés prématurément voici deux ans déjà. Ce métier n’est pas aussi facile qu’il paraît et c’est important de se serrer les coudes dans les équipes. Je remercie la ville de Faverges, ses élus, son personnel qui ont toujours eu à cœur de favoriser de bonnes conditions d’enseignement et d’associer les enseignants aux grandes décisions ».