< Retour à la liste

Tiers-lieu culturel, l’actualité – janvier 2019

La ville de Faverges-Seythenex lance son projet de création de tiers-lieu culturel, pour développer la culture pour tous et rassembler dans l’ancienne usine Bourgeois de nombreuses activités : un musée numérique labellisé Micro-Folie, des espaces de création et d’exposition, un bar-restaurant, deux scènes, des bureaux pour les compagnies ou entreprises liées à la création et à la culture, un studio de radio, et à terme, l’école de musique, danse et théâtre de la ville.

Si l’on devait choisir une date pour le début de la création du futur tiers-lieu culturel de Faverges-Seythenex, ce pourrait être celle du 21 janvier 2019.
Ce jour-là, une vingtaine de personnes se sont retrouvées pour visiter les locaux de l’ancienne usine Bourgeois. 3 600 m2 d’ateliers et 1 300 m2 de bureaux offerts à l’examen attentif des architectes et bureaux d’études choisis par la ville pour mettre en œuvre ce projet innovant.

Grandeur des locaux débarrassés de toute activité précédente, à l’exception d’une monumentale presse de 400 tonnes qui a été vendue et sera déplacée prochainement.
A l’issue de cette visite, conduite dans un froid hivernal bien qu’ensoleillé, le groupe s’est retrouvé en mairie pour une réunion de présentation du projet culturel, pour que l’ensemble des intervenants s’en imprègne.
«Un joli dossier, complexe, subtil, un défi pour l’équipe conduite par le cabinet d’architectes Notus, entouré de Link acoustique, Canel géomètres, Créafactory (scénographie et ingénierie culturelle et scénique), Sletec ingénierie (études techniques et coordination) et Arbotech (économiste de la construction)».