< Retour à la liste

Le stade Jean Carquex inauguré

L’inauguration du stade Jean Carquex s’est déroulée le 19 mai dernier en présence d’André Giraud, président de la Fédération Française d’Athlétisme et de nombreuses personnalités. Les démonstrations proposées par l’Espérance favergienne et le match de football en nocturne ont permis au public de découvrir les rénovations effectuées par la ville pour un montant total de 775 760 euros, subventionné à hauteur de 40% par le Conseil départemental, la Région Auvergne Rhône-Alpes et l’Etat. Une belle rénovation qui permet à la ville d’accompagner les structures sportives et scolaires utilisatrices des équipements (plus 660 collégiens et deux des plus grosses associations sportives du territoire).

 

Ambassadeurs de l’athlétisme
André Giraud, président de la Fédération Française d’Athlétisme, Alexandra et Hugo Tavernier, lanceurs de marteaux, membres de l’équipe de France d’athlétisme, étaient tous trois présents pour l’inauguration. Interview et discours pour le président, séances d’autographe pour Alexandra, séance de lancer de disque pour Hugo… souriants, convaincants et enthousiastes, tous trois se sont parfaitement intégrés au déroulé de l’inauguration.

  • Alexandra Tavernier, athlète membre de l’équipe de France d’athlétisme, championne du monde junior du lancer de marteau 2012, 3e au championnat du monde de Pékin 2015, 11e aux Jeux olympiques de Rio 2016 – lance le marteau de 4 kg, record à 74.39 m,
  • Hugo Tavernier, athlète membre de l’équipe de France d’athlétisme, champion de France junior, qualifié pour les championnats du monde junior 2018 – lance le marteau de 6 kg, record à 72.66 m.

Hommage aux bénévoles
Cette inauguration a été l’occasion de saluer la mémoire des bénévoles aujourd’hui disparus qui ont eu une importance décisive dans le développement du football et de l’athlétisme à Faverges. « Se rappeler leur engagement, c’est se souvenir que tout ceci est une aventure humaine avant tout, a expliqué dans son discours Marcel Cattaneo, maire de Faverges-Seythenex, avant de citer le nom de ces bénévoles : pour le football, Eugène Arvat, Antoine Belda, Conrad Freitag, Michel Pavinet, Marius Stevenin et pour l’athlétisme, Jean Voinçon, fondateur de l’Espérance favergienne.

Ils ont dit…
« Un grand merci à tous ceux qui se sont investis dans la rénovation de ces installations qui font honneur aux disciplines sportives. Avec des outils de cette qualité, nous savons qu’il y aura des représentants de l’athlétisme à tous les niveaux. Je suis très heureux d’être parmi vous, avec Alexandra et Hugo Tavernier qui nous font l’honneur de leur présence aujourd’hui ».
André Giraud, président de la Fédération Française d’Athlétisme

« On connaissait Faverges avec sa piste couverte. Aujourd’hui, on découvre un outil d’extérieur de très belle qualité qui va booster l’Espérance favergienne et dynamiser l’activité locale. Merci aux clubs, aux collectivités et à tous les supporters ».
Marcel Ferrari, président de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes d’athlétisme

« Bravo aux municipalités qui oeuvrent pour la qualité des équipements offerts aux jeunes, aux associations. Pour les former à la citoyenneté. On a tous joué sur ce terrain. C’est une pelouse chargée d’histoire. Et un bel hommage à Jean Carquex, cet homme si généreux, président du club qu’il a accompagné dans sa réussite ».
Denis Allard, président du District de football Haute-Savoie Pays de Gex.

A droite, André Giraud, président de la FFA

A gauche, Hugo et Alexandra Tavernier. A droite, les anciens du football.


LES AMÉNAGEMENTS
Mise en place d’un éclairage
Installation de 4 mats de 23 mètres de haut et 1,2 tonne chacun, disposés aux quatre coins du stades.
La particularité : un éclairage distinct en fonction de l’utilisation. En utilisation « athlétisme », les pistes sont pleinement éclairées (75 lux) alors que le centre du stade l’est de manière atténuée et vice-versa en utilisation « football » (200 lux).

Transformation de la piste d’athlétisme
La piste est désormais recouverte d’un revêtement synthétique (en remplacement d’un stabilisé de plus de 30 ans d’âge) qui permet une pratique « tous temps ». Pour faciliter la pratique, plusieurs traçages ont été réalisés : les distances officielles (marquages tous les 25 mètres), les zones de relais, les emplacements des haies.
Des aires de saut à la perche, de saut en hauteur, de saut en longueur et de triple saut ont été créées.
Les aires de lancer de javelot, de disque, de lancer de poids ont été réaménagées ou déplacées.
Parallèlement à ces aménagements, les peintures des tribunes ont également été rafraichies.

Photos F. Leproust, Numerica Photos Club, L. Riquier