< Retour à la liste

Fièvre catarrhale ovine

Un foyer de fièvre catarrhale ovine (FCO) sérotype 4 a été détecté le 6 novembre 2017 sur un veau originaire de la commune d’Orcier (74). Ce veau est le premier cas à sérotype 4 en France continentale.
La FCO est une maladie animale, un danger sanitaire de première catégorie soumise à déclaration, à mesures de surveillance et de lutte.

Cette maladie n’est pas transmissible à l’homme (ni par le lait ou la viande), uniquement aux ruminants domestiques (bovins, ovins caprins) et aux ruminants sauvages qui se contaminent par un moucheron hématophage.

D’importants moyens ont été mis en place depuis la découverte de ce cas afin d’éviter la diffusion de la maladie et d’éradiquer le virus :

– restriction des mouvements selon les zones définies  : périmètre interdit sur les communes concernées en Haute-Savoie, zone de protection (département 01, 25, 39, 73 et 74) et de surveillance (21, 70, 71, 05, 38,  69  et 70),

– prélèvements sanguins dans les élevages afin d’évaluer la situation sanitaire le plus rapidement possible (10 élevages infectés au 29 novembre en Haute-Savoie),

– vaccination obligatoire et massive de tous les bovins, ovins, et caprins des périmètres interdits et des zones de protection (toute la Haute-Savoie concernée), avant la reprise de l’activité vectorielle.

Quelques particuliers détiennent des moutons ou des chèvres sans être déclarés auprès de l’établissement départemental d’élevage (EDE).  
Outre le fait que ces élevages doivent être déclarés, ces animaux doivent également être vaccinés afin d’éviter de constituer un réservoir de virus au printemps. Leurs propriétaires devront contacter en urgence leur vétérinaire et l’EDE : ipg@smb.chambagri.fr.  

La Haute-Savoie est actuellement le seul département de France continentale concerné par ce sérotype (à l’exception de l’Ain pour un cheptel en lien avec un cheptel de Haute-Savoie). Afin d’éradiquer au plus vite cette malade à fort enjeu économique et sanitaire pour les élevages, il convient de maintenir des mesures strictes en élevage : restriction de circulation des animaux (avec des dérogations cependant mais sous conditions) et vaccination massive de tous les animaux.

veau