Risques majeurs

Faverges est soumise à quatre risques majeurs :
– Le risque inondation et débordement, présent principalement le long du torrent de Saint-Ruph (la Glière) ; mais pas uniquement.
– Le risque chute de pierres et glissement de terrain présent sur la façade rocheuse entre le hameau du Noyeray et le hameau de Mont-Bogon, dans le secteur de Saint-Ruph et sous le promontoire rocheux du château.
– Le risque avalanche sous le massif de la Dent de Cons. Aucune habitation n’est concernée mais il existe des sentiers accessibles et un captage d’eau.
– Le risque sismique. Faverges est classée en zone de niveau moyen.

dicrim

Document à conserver

Chaque habitation a reçu un document distribué dans les boîtes à lettres, dénommé « Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs » ou DICRIM. Ce document est à conserver soigneusement ; il recense les attitudes à tenir pour chaque situation.
Télécharger le DICRIM

L’attitude générale à adopter est la suivante :
– Se confiner en attendant des instructions provenant des secours : la police, la gendarmerie ou les pompiers,
– s’informer grâce à la radio (France inter, France Bleu, France Info : ces radios sont réquisitionnées par la Préfecture),
– ne pas faire usage du téléphone sauf en cas de danger réel afin de ne pas surcharger les lignes,
– ne pas sortir pour récupérer les enfants dans les écoles. Les écoles ont leurs propres plans de secours qui sont mis en place et appliqués dans ces cas.
Toute instruction provenant des secours doit être suivie.
Le Maire de Faverges a également souhaité intégrer les risques plus courants dans le «Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs», tels que la tempête, la neige ou la pollution de l’eau potable.

Prévoir chez soi
De plus, si la commune de Faverges met à la disposition des habitants tous les moyens dont elle dispose pour la sauvegarde des biens et des personnes, chacun doit également s’organiser en amont pour pouvoir faire face à un évènement imprévu, sans que ce dernier soit pour autant un évènement dramatique. Par exemple, disposer de piles de rechange, d’une radio portative, de bougies et d’allumettes, en cas de coupure de courant, convenir d’un point de rendez-vous avec ses proches.

Plus d’information en cliquant ici. 


Déclaration des ruches

Dans le cadre de sa mission d’Organisme à Vocation Sanitaire, la Fédération Régionale des Groupements de Défense Sanitaire Rhône-Alpes s’est engagée, avec la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt à mettre en place un plan de lutte contre une des principales maladies des abeilles, la varroose.
Un des points importants de ce « plan varroa » est l’incitation des apiculteurs à la déclaration de leurs ruches, déclaration qui est obligatoire, même en dehors de ce plan.

Toute personne possédant ou détenant une ou plusieurs ruche(s) est invitée à déclarer sa ou ses ruche(s).

Pourquoi déclarer ?

Outre le fait que cette déclaration de ruche soit obligatoire et ce, dès la première ruche, les abeilles, comme tout animal, sont confrontées à des problèmes sanitaires. Afin de gérer ces problèmes sanitaires, il est indispensable de savoir où elles sont.
Une lutte efficace est une lutte collective.
Par ailleurs, savoir où sont les ruches permet de prévenir les propriétaires en cas d’alerte (sanitaire ou d’épandage…).
Enfin, il faut savoir que les aides ou subventions allouées à l’apiculture dépendent du nombre officiel de ruches et de ruchers.

Qui, quand et comment déclarer ses ruches ?

Tous les détenteurs de ruche doivent déclarer leurs ruchers, tous les ans  entre le 1er novembre et le 29 février.
Deux moyens sont disponibles pour déclarer ses ruches :
–   Par internet sur le site : www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr
–   Par papier en retournant le document Cerfa N°13995*02 à votre GDS, 52 avenue des Iles, 74994 Annecy Cedex 9.


Déchetterie (Communauté de Communes des Sources du Lac d’Annecy : 

– Horaires d’été :
le lundi aprés-midi de 14h à 18h et du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h, derniére entrée à 11h50 et 17h50.
– Horaires d’hiver :
le lundi aprés-midi de 14h à 17h et du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h, derniére entrée à 11h50 et 16h50.
Le changement d’horaires s’effectue lors du passage national aux heures d’été et d’hiver.
Fermeture dimanche et jours fériés, toute l’année.

> Plus d’infos en cliquant ici.

Le tri sélectif : les Points d’Apport Volontaire (P.A.V.), installés sur de nombreux emplacements du canton, nous permettent de mieux trier nos déchets et de favoriser leur recyclage. Il est évident aujourd’hui que nous devons trier, d’une part, pour réduire les coûts de transformation de nos déchets, d’autre part, pour préserver la planète.
Emplacements des P.A.V. à Faverges : Fruitière de Vesonne, pont d’Englannaz, le Noyeray, les Grandes Pièces, le Villaret, Frontenex, place Serand, impasse Baroni, Viuz, le Madrid, Chambellon, la Soierie, rue de la Sambuy, les Prés d’Enfer, Carrefour Market, le Genevois.
> Plus d’infos en cliquant ici.

Le tri sans nuisances sonores

Nous trions de plus en plus nos déchets et c’est une excellente chose. Ce faisant, cependant, on ne pense pas toujours aux personnes qui habitent à proximité des zones de tri ou Point d’Apports Volontaires. Alors trions, oui, mais en respectant certaines règles toutes simples à mettre en oeuvre !

Les dépôts de déchets dans les points de regroupement (PAV) mis en place par la Communauté de communes du Pays de Faverges se font en respectant les usages de bon voisinage, notamment en limitant les nuisances sonores : dépôts interdits entre 21 heures et 7 heures, moteur coupé et radio éteinte, conversations à voix basse, sans claquement de porte ou couvercle.