< Retour à la liste

Attention aux tiques

Le printemps invite à la promenade et à la randonnée dans les forêts et les plaines verdoyantes du pays de Faverges, mais attention, un insecte vous attend patiemment : la tique.

La tique, petit insecte noir qui vit partout dans l’herbe et en forêt, s’implante dans la peau et peut inoculer un agent infectieux (Borrelia) responsable d’une maladie aux manifestations graves et parfois très retardées.

Afin d’éviter cette maladie de plus en plus fréquente, des informations et conseils précis :

– Il ne faut surtout pas arracher la tique avec les doigts ou avec une pince à épiler, afin de ne pas injecter son contenu dans la peau.

– Il ne faut pas appliquer de produits chimiques (pétrole, ether…) qui font vomir la tique dans la peau.

– Il faut inspecter l’ensemble du corps systématiquement à la toilette les jours après une activité en nature.

– Il faut noter la date et le lieu où est implantée la tique et conserver le document, ceci afin de surveiller la survenue éventuelle à cet emplacement d’une rougeur extensive pendant au moins trois mois, ou bien encore l’apparition d’une manifestation bizarre (paralysie faciale, inflammations articulaires, neurologiques ou cutanées) plusieurs mois ou années après.

– Il faut employer exclusivement un tire-tique (achat en pharmacie) pour retirer l’insecte.

– Il faut consulter un médecin qui déterminera l’attitude préventive à adopter surveillance, sérologie, traitement.

Pour toutes informations complémentaire, vous pouvez consulter le site le l’association France Lyme : www.francelyme.fr


Téléchargez la plaquette d’information
 en cliquant ici.